presse

“Comme d’autres, j’étais devant mon écran de télévision la semaine dernière pour regarder le documentaire “Aux limites de la scène” présenté sur Artv. Un moment rare de télévision. Parce que si la danse a parfois la réputation d’être surmédiatisée, ce n’est certainement pas cette danse de création qui était enfin mise en valeur. Excusez le cliché, mais ce documentaire vous fait passer du rire aux larmes devant des moments de pure beauté.”  – Catherine Voyer-Léger, VOIR.CA

 

Entrevue à Désautels (à 35min.40) lors du FIFA sur la Première Chaîne de Radio-Canada

 

“Guillaume Paquin filme les danseurs dans des lieux inusités, sa caméra traque le mouvement dans ses petits détails mais lui donne aussi de l’espace, en le sortant de la scène pour le confronter au bitume ou à la nature chatoyante.”  – Philippe Couture, JEU

 

“Le regard de Paquin est dynamique et concret, à l’image des créateurs qu’il nous présente. Son film est aussi articulé et sérieux, sans qu’on s’y prenne la tête: on y reçoit des idées, des images, des moments forts et des hésitations, le tout dans un rythme naturel qui semble s’agencer aux histoires qu’il nous livre. Une vision et une réalisation généreuses: belle façon de faire découvrir la danse contemporaine au grand public.”  – Priscilla Guy, regardshybrides.com

 

Entrevue à l’émission Danscussion (de 3.00 à 23.00), Choq.fm

 

“Guillaume Paquin s’est dit ravi d’avoir pu travailler avec Michel Ouellette (Cine Qua Non Média), un producteur comptant plusieurs films sur l’art à son tableau («Kent Nagano: Montréal Symphonie»; «Requiem for Fanny»). «C’est un beau retour des choses, a commenté le réalisateur, parce que j’ai appris à filmer de la danse en regardant les films de Michel. C’est un passionné. Il était sur le plateau avec nous. Pour vous donner une idée, il passait lui-même le râteau entre les prises sur le gravier fin sur lequel se produisaient les danseurs.»”  – Alexis Gagnon, Qui fait Quoi

 

“Au fil de son film, le spectateur touche à l’intimité de ses créateurs, à leurs désirs, à leur ambition artistique et à leur vision du monde. Le réalisateur démystifie un art souvent associé à de l’abstraction pure pour faire la démonstration que la danse n’est autre que l’homme à l’état brut.”  – François Bernier, Être

 

“Through interviews, stage performance excerpts, and three striking outdoor dance shorts set on a quay, in an overgrown field and in a drippy tunnel, a trio of distinct personalities (Dave St-Pierre, Virginie Brunelle and Frédérick Gravel) open up about their art. Paquin gives us a glimpse into what makes these movement makers tick and the commonalities between them in the subjects they tackle.”          – Marites Carino, Nightlife

 

“Très beau documentaire sur des gens qui n’ont pas peur « d’y aller à fond la caisse, jusqu’au boutte » – comme le dira le passionné Dave St-Pierre – des gens qui brassent la cage et les idées établies. Et on ne les remercie que trop de le faire. Bel hommage à leur travail, et superbe vitrine pour faire connaître leurs oeuvres.”  – Myriam D. Bernier, mamereetaithipster.com